Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 19:11



Extrait d'un écrit de Charlotte de 1829, publié par Elizabeth Gaskell dans sa biographie Life of Charlotte Brontë, chapitre IV (Vous pardonnerez la traduction imparfaite qui est de moi)

Nous avons joué nos pièces « Young Men » en juin 1826, « Our Fellows » en juillet 1827, « Islanders » en décembre 1827. Ce sont nos plus grandes pièces qui ne soient pas secrètes. Mes meilleures pièces et celles d’Emily ont été présentées le 1erdécembre 1827, les autres en Mars 1828. Meilleures pièces, cela signifie qu’elles sont secrètes, elles sont très bonnes. Toutes nos pièces sont très bizarres. Je n’ai pas besoin d’écrire leur nature, car je pense que je m’en rappellerai toujours. La pièce « Young Men » provient de soldats de bois appartenant à Branwell, « Our Fellows » des fables d’Esope et « Islanders » de plusieurs événements réels. Je vais vous décrire plus précisément l’origine de nos pièces si je peux. Tout d’abord « Young Men ». Papa a acheté à Branwell des soldats en bois à Leeds, quand Papa est rentré à la maison il faisait nuit, et nous étions couchés, de sorte qu’au matin Branwell vint à la porte de notre chambre avec une boîte de soldats. Emily et moi avons sauté du lit, j’en ai pris un et me suis exclamée « C’est le duc de Wellington ! Celui là est le duc ! » Quand j’eus dit cela, Emily en prit aussi un et dit qu’il serait le sien ; quand Anne fut descendue, elle dit qu’un devrait être à elle aussi. Le mien est le plus joli de tous, et le plus grand, et le plus parfait en tout point. Celui d’Emily était un personnage à l’air grave et nous l’avons baptisé « Gravey ». Celui d’Anne était une petite chose étrange, lui ressemblant assez et nous l’avons appelé « Waiting Boy ». Branwell choisit le sien et l’appela « Buonaparte ».

Il est assez étrange que des enfants de cet âge aient choisi de baptiser leurs jouets de noms de figures politiques de l'époque. Sachez en effet que le duc de Wellington (Arthur Wellesley de son vrai nom) a réellement existé et était premier ministre à cette époque !


Charlotte se met alors à écrire des quantités de petites histoires à propos du royaume d'Angria, un royaume situé en Afrique, peuplé d'aristocrates, de ducs, de marquis, de princesses. Ces écrits sont minuscules, le passage ci-contre ne doit pas mesurer plus de 4 ou 5 centimètre de haut !



Plus de détails et d'autres images de manuscrits sont disponibles sur ce petit site très intéressant de la bibliothèque de l'université du Missouri, qui possède les manuscrits originaux de The Secret et Lily Hart, redécouverts en 1973 (site en anglais)
http://mulibraries.missouri.edu/specialcollections/exhibits/brontewritings.htm




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Jane Eyre, blog en français
  • : Jane Eyre est définitivement mon livre préféré. Les blogs en français sur le sujet sont trop rares alors j'ai créé celui-ci en 2006 pour partager mon intérêt.
  • Contact

Recherche

Articles Récents