Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2006 7 07 /05 /mai /2006 13:46
Les rêves, les signes, les prémonitions, tous les éléments surnaturels tiennent une grande place dans l'intrigue de Jane Eyre. Charlotte Brontë a été marquée dans son enfance par les récits de la servante Tabby, récits traditionnels mêlant superstition, religion et surnaturel. Certains signes vont même si loin qu'il devient difficile pour nous, lecteur du 21ème siècle, d'y croire. Par exemple, la connexion spirituelle entre Jane et Rochester qui est telle qu'ils sont à même de communiquer par delà le ciel (chap 35). Ou encore, il nous est difficile de penser que Jane ait été amenée chez les Rivers par le destin, alors que ceux-ci sont ses propres cousins! Mais tout cela fait partie de l'imaginaire de Charlotte Brontë et constitue une part du romantisme du roman.

Jane Eyre est un personnage si sensible qu'on pourrait penser qu'elle est la seule à être sensible aux signes et prémonitions, mais il n'en est rien. Mr Rochester a lui aussi un don pour entrevoir l'avenir et la mention de ce don est faite à plusieurs reprises. "I knew (...) you would do me good in some way. I saw it in your eyes when I first beheld you" (Je savais (...) qu'un jour vous me feriez du bien, d'une façon ou d'une autre; je l'ai vu dans vos yeux, la première fois que je vous ai aperçue"), déclare-t-il notamment à Jane après l'incendie sans sa chambre (chap 15). Pour moi, ce don  est tout à fait incarné lorsqu'il va jouer la bohémienne et feindre lire dans les traits de sa bien aimée. Cependant, à l'époque des Brontë il était admis que le caractère d'une personne pouvait se lire dans ses traits, les formes de son visage, la taille de son front..., ces éléments ne sont donc pas surnaturels en tant que tels.

Le surnaturel est présent dans la vie de Jane depuis qu'elle est enfant, chez sa tante Reed, elle craint la chambre rouge et l'esprit de son oncle qui hante les lieux. Les visions de Jane sont aussi présentes dans ses rêves, elle nous explique ques les rêves d'enfants sont selon elle présage de malheur, le destin des Reed (suicide du cousin, agonie de la tante) va alors lui être révélé par Bessie après un de ces rêves. L'avant-veille de son mariage elle va rêver d'un enfant agrippé à elle alors qu'elle erre dans les ruines de Thornfield... Malheureusement, elle ne le sait pas encore, mais l'auteur trace la route vers les tourments futurs de son héroïne.
 
Les signes de la nature ne sont pas à oublier, en premier lieu les tempêtes, les déchainements des éléments sur la lande que connaissaient bien les Brontë. Comme le dit Charlotte Maurat dans sa préface de l'édition de Jane Eyre que je possède "A Gateshead-Hall, à Lowood, à Thornfiel Hall, à Moor-House, on entend, au dehors, tel un leitmotiv obsédant , la pluie battre contre les vitres, le vent hurler à travers bois, landes, collines." J'ajouterais même que ces déchaînements de la nature me font irrésistiblement penser aux tempêtes de Wuthering Heights d'Emily, les branches frappant les vitres ruisselantes tels les doigts de fantômes... Et quand le grand marronier du parc de Thornfield est fendu en deux par la foudre la nuit où les deux amants s'échangent leurs promesses, on ne peut que penser qu'au funeste présage que cela représente. Songeons aussi que la base du marronnier réunit encore les deux parties de l'arbre, tout comme Jane et Rochester seront réunis par delà les difficultés.

Pour finir, je voudrais citer un passage de Jane Eyre qui doit assez bien correspondre à ce que Charlotte elle-même pensait des signes et superstitions :  "Presentiments are strange things! and so are sympathies; and so are signs; and the three combined make one mystery to which humanity has not yet found the key. (...) And signs, for aught we know, may be but the sympathies of Nature with man." ("Les pressentiments, les affinités, les signes, sont choses étranges qui, en se combinant, forment un mystère dont l'humanité n'a pas encore trouvé la clef. (...) Quant aux signes, ils ne sont sans doute que l'expression des affinités entre la nature et l'homme.") (chap 21)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Jane Eyre, blog en français
  • : Jane Eyre est définitivement mon livre préféré. Les blogs en français sur le sujet sont trop rares alors j'ai créé celui-ci en 2006 pour partager mon intérêt.
  • Contact

Recherche

Articles Récents